Accueil > Événements > À surveiller > Conférence de la CIDDHU | Le cas de l’accès à l’information des communautés (...)

Conférence de la CIDDHU | Le cas de l’accès à l’information des communautés affectées par le développement de l’industrie minière en Haïti

22 février 2016

STRATÉGIES D’ACTION ET DÉFENSE DES DROITS HUMAINS : LE CAS DE L’ACCÈS À L’INFORMATION DES COMMUNAUTÉS AFFECTÉES PAR LE DÉVELOPPEMENT DE L’INDUSTRIE MINIÈRE EN HAÏTI

La Clinique internationale de défense des droits humains de l’UQAM (CIDDHU), en collaboration avec le Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS), souhaite vous inviter à une conférence-midi organisée dans le cadre des célébrations des 10 ans de la CIDDHU qui se tiendra le lundi 22 février 2016 à 12h30, au local A-1715 de l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

Le conférencier, M. Étienne Chénier-Laflèche , est titulaire d’une maîtrise de la New York University en International Legal Studies et ancien de la CIDDHU. Il travaille présentement comme avocat au sein de l’unité du système carcéral du bureau du Défenseur public de l’État de Rio de Janeiro au Brésil. Il a notamment a été auxiliaire juridique à la Cour suprême du Canada et a travaillé à la Commission interaméricaine des droits de l’homme en tant que Brian D. Tittemore Fellow. Il nous entretiendra des problèmes vécus par les communautés affectées par le développement de l’industrie minière en Haïti en mettant l’accent sur la question de l’accès à l’information ainsi que sur les stratégies d’actions mise en place avec la collaboration de la Global Justice Clinic de la faculté de droit de l’Université de New York.

La présentation de Monsieur Chénier-Laflèche sera commentée par Madame Andréanne Martel, professionnelle de recherche au Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) de l’UQAM. Madame Martel est notamment l’auteure de plusieurs publications académiques sur les enjeux liés à la reconstruction en Haïti suite au séisme et sur la gouvernance des ressources naturelles. Elle coordonne également le Réseau d’études internationales sur la valorisation et l’exploitation de la nature, des terres et des ressources en Afrique, Asie et Amérique latine (REINVENTERRA).

Flèche Haut